Découvrez ce qui se passe dans la tête d’une « coureuse » débutante

Avez-vous déjà songé à commencer la course à pied ? Ou peut-être que vous êtes déjà un adepte.

C’est une activité que j’ai adoptée il y a trois ans. Autant vous dire qu’au départ,  j’étais aussi prête à courir que Trump l’est à devenir le meilleur président de l’histoire des Etats-Unis ! Avant de commencer le sport, j’avais l’énergie d’une limace (il faut bien admettre qu’elles prennent leur temps, non ?).

Vous devez vous demander ce que cet article fait ici. La raison est simple, j’ai retrouvé, en fouillant mon iPad, des notes que je faisais après chaque séance ! J’avais oublié que je revenais d’aussi loin.

Cette histoire vaut la peine d’être partagée, car ceux d’entre vous qui ne courent pas encore verront que même les plus paresseux peuvent se bouger, enfiler leurs baskets et partir à l’aventure !  Il y a aussi des chances pour que vous perceviez les coureurs d’une autre facon après avoir lu cet article… Si vous êtes déjà un grand sportif, peut être vous retrouverez-vous dans certaines de ces anecdotes. Et si vous êtes un professionnel, alors pitié, ne vous moquez pas !

En tant que novice, j’ai fait des recherches sur internet pour savoir comment m’y prendre avant de me lancer ! Autant vous dire que la peur d’égratigner mon égo et mes genoux m’a rendue bien plus attentive aux conseils de ce coach en ligne qu’à mes cours de droit ! Nous avons tous vu des videos de fails terribles à la télé ou sur internet … Je ne sais pas pour vous, mais je n’avais pas envie d’être de la partie ! Comme nous ne sommes pas toutes Taylor Swift, disons qu’il vaut mieux éviter tout accident.

Taylor Swift treadmill faceplant - Imgur.gif

 

Sachez qu’il est préférable de se renseigner un peu avant de se lancer, soit auprès d’un coach dans votre salle, ou sur internet ! J’ai trouvé des information utiles ici.

Est-ce que ca vous arrive aussi de beaucoup réfléchir quand vous courrez ? Vous pensez à quoi ?

Voici ce qui s’est passé dans ma tête la première fois que j’ai couru.

 

memelookatcamera

Première course à pied de 20 minutes, j’ai marché 10 minutes avant de pouvoir me lancer.

Minutes 1 à 5 : bon je m’échauffe et à 5 je me lance, je mets 7km/h, inutile de se mettre la pression dès la première fois. Personne ne regarde ? Non c’est bon.

Minutes 5 à 10 : je me lance… allez … non je ne le sens pas du tout … en plus quelqu’un vient d’arriver sur le tapis à coté, pas cool, il y en a 15 de libres comment tu fais pour te retrouver à coté de moi ?! Mes lacets sont bien faits ?

Minute 11 : bon 11 minutes j’y vais maintenant ou jamais… il faut que je regarde par terre ou je vais perdre l’équilibre. C’est quel bouton pour accélérer ? (5.1, 5.2, 5.3, ..5.5..6..7…) wow pas trop vite.

Minute 12 : ca va aller je ne vais pas tomber … ou est le truc à tirer en cas d’accident pour arrêter le tapis ? Je ne peux pas l’accrocher à mon pantalon (regard en direction de mon voisin de tapis) personne d’autre ne le fait…

Minute 13 : ces chaussures sont géniales, je devrais remercier mon copain davantage en rentrant… heureusement qu’il ne me voit pas… je passerais de licorne à pachiderme à ses yeux, en un seul regard !

Minute 14 : je me demande de quoi j’ai l’air. Mes pas sont trop lourds. Je me demande si j’ai les fesses qui sautent.  J’espère que personne ne me voit.

Minute 15 : mon voisin court à 9km/h et moi 8… il est plus gros que moi je ne comprends pas… si j’augmente je tombe. Pourquoi je fais autant de bruit ?

Minute 16 : 16 minutes ? c’est tout ? j’ai l’impression d’y être depuis plus ! c’est dur

IMG_0008

Minute 17 : J’arrête de regarder le compteur, comme ca la prochaine fois que je regarde j’aurai une bonne surprise… … … … 17 minutes ?! Je recule ou quoi ? Leur compteur est peut être cassé. Il faut que j’arrive jusqu’à 20 et après on avise

Minute 18 : plus que deux minutes, heureusement je commence à fatiguer. J’ai à peine brulé 100 kcalories c’est normal ? S’il faut plus de 10 minutes de courses pour éliminer la moitié d’un snickers, c’est mal parti.

Minute 19 : c’est normal que je sois aussi essouflée ? Je transpire des moustaches ou quoi ?

Minute 20 : 20 minutes !! ca veut dire que je peux arrêter ! mais si j’arrête maintenant, ca veut dire que je n’aurai couru que 10 minutes, c’est ringard, allez je continue

Minute 21 : c’est dur… tiens voilà Coralie… pourvu qu’elle ne me voit pas. C’est bon elle s’en va. Non elle revient, je sens même mes joues qui sautent. La tête que je dois avoir. Allez on se force à sourire mais pas de signe de la main, je vais perdre l’équilibre.

memelooklike

Minute 22 : c’est vraiment dur… j’aurais du prendre de la musique. Oula, il faut que je regarde en face de moi ou c’est la chute assurée. Si j’avais pris de la musique, j’aurais écouté un truc entrainant, Beyoncé certainement. C’est pas en courant comme ca que je vais avoir son derrière.

Minute 23 : dans deux minutes ca fera 25 minutes, c’est dur.

Minute 24 : dans une minute ca fera 15 minutes que je cours.

Minute 25 : je ralentis la cadence mais je continus… non je vais rester comme ca, si j’appuie sur un bouton je vais perdre l’équilibre.

Minute 26 : pourquoi j’ai mis un leggin en coton ? je vais avoir une trace de transpiration sur les fesses, la honte… j’aurais du mettre un short, j’aime bien celui de la fille qui grimpe à la corde. Comment elle fait ca ?! Mes pieds ne décoleraient meme pas du sol.

Minute 27 : dans …4 non 3 minutes ca fera 30 minutes que je suis sur le tapis. Allez courage, le temps n’est qu’une illusion… C’est peut-être la fatigue qui me fait dire n’importe quoi. Bon le short je ne sais pas, quand je saurai grimper à la corde peut-être ? Laisse tomber, ce n’est pas possible…

Minute 28 : Mon copain l’a dit, j’ai un mauvais rapport poids puissance…. Ca veut dire quoi au juste ?! Il me l’a dit quand j’essayais de faire des pompes… Donc que ma puissance du haut n’est pas en rapport avec mon poids du bas. Donc j’ai un gros c* ?! Il a l’art d’utiliser des expressions recherchées pour m’embrouiller ! La grosse insulte, pourquoi je ne réalise ca que maintenant ?! Tiens, 31 minutes je peux m’arrêter !!!

IMG_1323

OUF !

Il est toujours difficile de se concentrer sur ce qu’on fait quand on court sur un tapis. Non seulement parce que l’ennui nous envahit, mais aussi parce que nous cherchons à échapper à l’effort ! Mais pensons au résultat final et au sentiment de bien-être qui nous envahit après une bonne course à pied. C’est un mélange de « je suis au bout de ma vie » et « que ca fait du bien ! ».

Après quelques séances, la course est devenue une forme de méditation. Si je fatigue, je me concentre sur les points douloureux et j’explore la douleur. Même après deux ans pendant lesquels j’ai été à peu près régulière, je trouve toujours qu’il s’agit d’un challenge. Évidemment, c’est beaucoup plus facile qu’au départ et je ressens beaucoup de bienfaits en courant !

Ce qu’on apprend avec la course à pied, c’est l’endurance, évidemment, mais c’est aussi et surtout, à mon sens, la capacité à pousser ses limites, tout en les acceptant. En courant, on se dit, finalement je peux le faire. Ça va être difficile au départ et la frustration vous agacera. Mais c’est seulement en prenant conscience de ses limites qu’on peut les pousser. C’est à ce moment que tout commence !! On s’aperçoit qu’avec beaucoup de travail, on peut y arriver, nous aussi.

Ce n’est pas une question de prédisposition ou de don de la nature. Oui, il y a des gens meilleurs que nous, mais c’est parce qu’ils travaillent plus ou depuis plus longtemps ! Bon d’accord il y a un peu de prédisposition aussi. Vous serez naturellement plus doué qu’un autre pour telle ou telle chose. On y arrive tous si on essaye, c’est bête à dire, mais c’est vrai. Vous avez peur de vous lancer ? Essayez ! Qu’avez vous à perdre ? 20 minutes ? Un demi snicker ? 😉

Une petite précision : je plaisante quand je vous parle du snicker… Évitez de compter les calories tout le temps. Soyez juste content d’avoir bougé, de vous être dépensé!

Avez-vous une histoire à partager ? Vous souvenez-vous de votre première expérience ? Si oui j’adorerais savoir ce que vous pensez, commentez en bas de l’article !

2 thoughts on “Découvrez ce qui se passe dans la tête d’une « coureuse » débutante

  1. Excellent j’ai bien rigolé ! J’aurais pu me dire exactement pareil, moi qui n’aime pas trop courir en plus. Je pense me mettre à faire du vélo pour me balader quand j’aurai déménager et autant te dire que je suis vraiment débutante niveau vélo….Je penserai à toi pour me donner du courage merci pour cet article 🙂

    1. Merci pour ton gentil commentaire ! Meler son activité physique avec autre chose (se ballader, découvrir) rend la chose plus facile tout de meme ! Bon courage pour ton déménagement et pour tes débuts de cycliste ^^

Laisser un commentaire