5 raisons pour lesquelles vous ne maintenez pas l’alimentation à laquelle vous aspirez

Cet article s’adresse à celles et ceux qui pensent souvent à adopter un “mode de vie sain” mais qui n’y parviennent pas sur le long terme.

Aujourd’hui, mon téléphone a dit : j’ai trop de photos, je suis gavé, efface s’il te plait, je n’en prendrai pas une de plus.

Comme j’ai fait un carrot cake il fallait absolument que mon téléphone tolère une photo de plus !

J’ai donc décidé de partir de zéro et d’effacer ce qui n’était pas essentiel… autant vous dire que ce fut difficile.

Vous vous dites certainement que je suis bien gentille de vous raconter ma vie, mais que vous êtes venus ici pour un sujet qui nous touche tous : adopter un mode de vie durable.

Hé bien je vais vous expliquer. Alors que je parcourais les photos sur mon téléphone (plus de 5000…) j’ai revu des tonnes et des tonnes de photos de junk food…. et en regardant les dates de ces photos, je me suis apercu qu’elles étaient prises presque tous les jours.

J’avais oublié. Oublié le chemin que j’ai parcouru. Je suis passée d’une addict au sucre à une personne qui n’a même plus envie de toucher à un paquet de haribo.

Si on m’avait dit, il y a 5 ans, un jour tu regarderas les dragibus comme de la nourriture pour extra-terrestre, inutile de vous dire que je n’y aurais pas cru du tout.

Changer son alimentation est faisable, et c’est plus facile qu’on le pense. Il suffit de savoir s’y prendre. Ci-dessous, vous trouverez un echantillon des images qui étaient sur mon téléphone. J’ai encore du mal à y croire alors que je les télécharge ici…

 

Comme vous le voyez, j’adorais faire des cupcakes, manger des bonbons et des chocolats… faire des gateaux et biscuits en tous genres. Et ce, depuis tres jeune.

Maintenant, parlons ensemble des raisons pour lesquelles vous avez potentiellement du mal à adopter et garder un mode de vie plus sain.

Nous sommes tellement habitués à tout avoir tout de suite que nous ne savons plus attendre pour obtenir des résultats… Tant de personnes se lancent dans des régimes express aux promesses incroyables… et aux moyens pour le moins saugrenus ! Je pense aux régimes où l’on ne mange que des protéines, aux régimes où l’on mange un concombre et faisons une course de 10km par jour… Il n’y a pas de solution miracle. Ce qui durera dans le temps est un mode de vie réaliste et que l’on peut maintenir.

Voici 5 raisons récurrentes pour lesquelles les changements ne durent pas dans le temps.

img_3603

C’est trop cher

J’ai été étudiante, pendant 7 ans, dont 2 en Angleterre. Autant vous dire que je sais combien il peut être difficile de savoir quoi manger tout en gardant ses dépenses au minimum. Il est tellement facile de se faire un sandwich avec deux tranches de pain de mie et du nutella ou du fromage.

Ce que j’aurais aimé qu’on me dise, quand j’étais étudiante, c’est qu’une conserve de haricots rouges, une conserve de tomates, du basilic, du sel et du poivre ne coutent pas cher et forment un repas beaucoup plus équilibré.

Il est vrai qu’il y a des ingrédients qui peuvent coûter cher, mais ils ne sont pas essentiels et la plupart des aliments que nous trouvons au supermarché sont largement abordables. La viande est chère.

Et si, pour certains plats, nous remplacions la viande par des protéines végétales ? Ainsi, au lieu de mettre du boeuf dans nos lasagnes, pourquoi ne pas mettre des lentilles, et plein de bons légumes (brocoli, épinards,aubergines, courgettes…).

Sans se forcer à TOUT changer d’un coup, pourquoi ne pas se dire : une fois par semaine, je mange des aliments frais et complets. Quelques bananes et des flocons d’avoines couteront moins cher qu’une boîte de cheerios.

 

C’est trop compliqué

Spiruline, chanvre, graine de chia, levure nutritionnelle, pitaya, mixeur, cuisine vapeur…. Ces mots raisonnent peut-être pareil chez vous que les mots tolérance, ouverture d’esprit, pertinence et bonté chez Donald Trump !

Certains aliments peuvent effrayer et constituer un frein au changement.

Les 4 premiers ingrédients que je mentionne sont des ingrédients que vous gagnerez à incorporer dans votre regime, mais ne croyez pas que c’est parce que vous mangez des graines de chia que vous avez atteint le summum de la nutrition “healthy”.

Voyez petit, et pensez pratique. Ainsi, quand vous passez dans le rayon des gateaux, prêt à attraper cette boite de cookies super crunchy qui vous fait de l’oeil, pourquoi ne pas aller chercher un paquet d’amandes ? Elles croustillent aussi, les amandes, et elles vous veulent du bien !

Si vraiment, vous pensez que vous n’arriverez pas à satisfaire vos petites faims avec des amandes et que seuls les cookies pourront répondre à ce besoin, pourquoi ne pas prendre une tablette de chocolat ? Des amandes et du chocolat, c’est plus tentant ?

Sans vous priver totalement de vos biscuits favoris, pourquoi ne pas alterner et voir comment vous vous sentez ?


C’est pas bon, moi, je suis gourmand

Il y a quelques années, mon copain m’a dit : “quand c’est vert, c’est pas bon”. Avez-vous la même opinion ? Il est certain que si vous vous limitez a des brocoli cuits vapeur, vous vous lasserez vite et vos papilles gustatives ne resteront pas en extase.

Par contre, si je vous dis salade de brocoli aux graines de courges et grenades accompagne d’une vinaigrette a l’huile de sesame… ca vous tente un peu plus peut-etre ?

Si à ce moment vous vous dites : “oui mais il y a une vinaigrette quand même donc ce n’est pas sain”, c’est que votre conception de ce qui est sain n’est pas la bonne. Souvenez-vous, ce qui est sain est ce qui vous nourrit. Une salade de brocoli vous nourrira beaucoup mieux qu’une salade pates blanches mayo.

Manger sainement ne rime pas avec manger tous ses légumes à la vapeur.

Pour les gourmands, essayez de trouver des alternatives saines à vos sucreries préférées. Pour autant, ne vous privez pas du plaisir de manger quelque chose qui vous fait vraiment envie. La frustration n’aidera en rien. Le tout est de savourer consciemment ce que vous mangez, sans vous sentir coupable. Si vous prenez du plaisir en le faisant, alors vous serez certainement plus enclin à manger plus sain par la suite.


Je n’ai pas le temps

Travail, sport, enfants, amis, famille, ménage, courses … si en plus, il faut penser à ce qu’on mange, lire les étiquettes de tout ce qu’on achète au supermarché pendant que les enfants font les fous dans le caddie et que trois personnes essayent d’accéder au même produit que vous… c’est un enfer.

Heureusement, quand vous achetez des légumes frais, il n’y a pas d’étiquette à lire.

J’utilisais le “je n’ai pas le temps” quand j’étais étudiante, pour justifier de ne manger que des chips et des kellogs. Mais la, vraiment, essayons de faire preuve de bonne volonté !

Faire cuire des pates prend 10 minutes. Les réchauffer avec une bolognaise toute faite 5 minutes, ajouter du fromage 2 minutes. D’accord, ca fait donc 17 minutes. Je vous mets au défi de mettre du riz complet à cuir, couper un oignon et une courgette, les faire revenir dans un peu d’huile en autant de temps. Je vous mets au defi de faire cuir du quinoa, et faire une sauce tomate rapide avec un peu d’ail et d’herbes en autant de temps.

De même, vous pouvez préparer un houmous rapide et simple avec quelques bâtonnets de carottes et tranches de pain complet en quelques minutes seulement. Vous n’avez pas non plus à compromettre sur le gout !


J’ai une vie sociale

Vous êtes invité à un dîner entre amis, il y a des pizze sur la table. Soit vous faites l’associable et vous mourrez de faim, soit vous mangez de la pizza et vous vous détestez  pendant 1 semaine pour l’avoir fait. 

Sachez que manger une pizza avec culpabilité est tout aussi malsain que ne pas en manger du tout. Si vous la mangez avec culpabilité, non seulement vous vous serez autorisé quelque chose que vous auriez autrement évité, mais en plus vous avez des pensées négatives. Si vous n’en mangez pas, vous aurez faim et vous serez frustré. Vous vous “vengerez” au prochain repas. Sans compter que vos amis vont vous poser des questions.

Avoir un mode de vie sain signifie que nous devons savoir quand nos choix doivent se tourner vers quelque chose d’un peu plus indulgent. Si vous mangez une pizza, appréciez  la !

Si vraiment, l’idée de ne pas manger quelque chose de sain vous préoccupe  et vous stresse, pourquoi ne pas parler à votre hôte avant la soirée, et lui proposer d’apporter quelque chose : tomates cerises avec du guacamole, crackers aux graines de sesame, houmous… Vous pouvez aussi proposer d’apporter le dessert. Quel hôte ne serait pas heureux d’avoir un invité qui lui apporte le dessert ?!

 

Vous l’aurez compris, manger sainement est avant tout une question de perception : qu’est-ce qu’un régime sain ?

Manger des brocoli pendant 1 semaine puis se ruer sur le paquet de cookies la semaine d’après n’est pas productif (sauf si ça fonctionne pour vous et que vous êtes heureux et en bonne santé ainsi… mais j’en doute).

Quand vous étiez bébé, vous n’avez pas appris à marcher en un jour ! Vous vous êtes certainement levé puis êtes retombé sur le derrière. Puis vous avez fait un pas. Un autre. Une chute. Un autre pas, ainsi de suite.

Il en va de même avec beaucoup de choses dans la vie de tous les jours, et nous l’oublions trop facilement.

Pourquoi ne pas essayer, un soir par semaine, de manger quelque chose de vert et sans sucres. Peut-etre que, comme le bébé qui se lève pour la première fois, vous tomberez car votre plat sera immangeable. Mais vous n’avez pas abandonné là quand vous étiez bébé. Si ce n’était pas bon, faites autre chose la semaine d’après. Ainsi de suite… jusqu’à trouver votre équilibre.

Avec cet article, je ne prétends pas vous donner une solution miracle pour être la reine ou le roi du manger sainement. En revanche, je cherche à vous faire prendre conscience que, comme tout changement, il faut apprendre.

Avant de vous ruer sur votre paquet de bonbons, demandez-vous pourquoi vous le faites. Arretez-vous et pensez.

Le mangez-vous parce que vous êtes affamé ? Auquel cas partez chercher un morceau de pain et du beurre de cacahuète, ou un fruit. Ce sera plus rassasiant.

Le faites vous parce que vous avez une envie de sucre ? Peut être que vous auriez du manger plus consistant au petit déjeuner.

Avoir une envie de sucre n’est pas un crime, donc si vous décidez de manger ce paquet de bonbons, faites le en appréciant chaque bouchée, en sachant que cela reste exceptionnel, et sans vous sentir coupable. Souvenez-vous que c’est tout bête : c’est une question d’équilibre.

2 commentaires sur « 5 raisons pour lesquelles vous ne maintenez pas l’alimentation à laquelle vous aspirez »

  1. Merci pour cet article, il est très intéressant et j’ai découvert pas mal de choses. Tes 1eres photos auraient pu être tirées de mon téléphone aussi.
    Depuis quelques temps je me tourne vers une nourriture plus saine. Enfin j’essaie. Et puis va essayer de faire manger végétarien un ado de 15 ans qui croit dur comme faire qu’en ne mangeant que des steaks (et sans faire le moindre sport off course!) il deviendra Musclor?! J’avais essayé la bolognaise végétarienne aux lentilles… Ils n’ont rien mangé (j’ai 4 ados oups).
    POur ce qui est légumes/fruits, pas de soucis, j’adhère. C’est au niveau protéine que je pêche. Je ne trouve pas comment remplacer les protéines animales.
    Mais à force de zieuter ton blog, je vais trouver et manger ce que j’aime vraiment 😉

    1. Merci pour ton commentaire Cécile, je te rejoins pour les proteines vegetales, mais heureusement, on s’habitue. Je suis désolée de te répondre seulement maintenant, c’est impardonnable. Je n’avais pas vu ton commentaire. Depuis tout ce temps, as tu réussi a “equilibrer” un peu ton alimentation en y ajoutant des proteines ? 🙂

Laisser un commentaire