Granola sans sucres ni MG ajoutés

La betterave est magique. Je l’utilise beaucoup dans mes préparations sucrées. Si comme moi vous tombez en panne de patate douce ou de butternut/potiron pour votre granola, je vous propose de changer pour de la betterave. 

La couleur est appétissante, ne trouvez-vous pas ?

J’avais très envie de partager avec vous une recette sucrée à base de betterave. Je vous avais déjà donné une recette de fondant au chocolat, et nous pouvons facilement trouver des recettes de gateau au chocolat avec de la betterave sur internet. Il fallait quelque chose de plus original pour vous faire découvrir la betterave sous un autre jour. 

J’ai pensé aux cookies, un peu comme mes cookies de patate douce (dont la recette est sur instagram). Une fois encore, je n’innovais pas beaucoup. Il y a maintenant pas mal de recettes de cookies sur le blog. 

Puisque c’était ce qui me faisait le plus envie, voici l’équivalent petit déjeuner des cookies ! Oui, honnêtement, le granola est pour moi de la pâte a cookies étalée assez finement pour qu’il devienne croustillant. 


Ingrédients pour 1 jar : 

– 1 banane noire (100g)

– 1 pomme rouge bio

– 1 petite betterave cuite 

– 3 cuillers à soupe de sirop d’érable 

– 220g de flocons d’avoine

– 50g d’amandes

– 40g de graines de tournesol

– 40g de graines de courge
Instructions

Préchauffez votre four à 200 degrés C.

Dans votre robot, mixez betterave, banane et pomme non épluchée coupée en morceaux. 

Mettez le reste des ingrédients dans un bol et ajoutez les fruits/légumes mixés sur le dessus. 

Mélangez bien le tout, puis etalez sur la plaque de votre four, recouverte de papier sulfurisé.

Etalez en fines couches et en cassant un peu la pate en morceaux pour obtenir l’effet granola. Si vos morceaux sont trop gros, ils ne deviendront pas croustillants. 

Enfournez pendant 15 à 20 minutes en surveillant bien que les bords ne brûlent pas. 
Le tour est joué !

Vous avez maintenant un granola tout rose pour le petit déjeuner, de quoi embellir vos smoothies, porridges, et vos yaourts. 

Laisser un commentaire