Graisses saturées, mythe ou réalité ?

Dans ce petit article, je vous explique pourquoi il se peut que nous nous soyons trompés en diabolisant les graisses saturées !

C’est la suite d’un premier article que j’ai publié récemment nous expliquant pourquoi nous en sommes arrivés là.

Comment ça, un mythe ?

La crédibilité d’une personne qui crie à la conspiration est très vite affectée. Tout d’abord, parce que personne n’aime être dérangé dans ses croyances, ensuite, parce que personne n’aime se voir dire qu’il pourrait y avoir une autre vérité ailleurs. Nous aimons tous notre petit confort, nous sommes humains.

En tout cas, c’est ce que je me suis dit en découvrant un communiqué de Novembre 2016 sur l’industrie du sucre. J’ai été très dérangée par ce qui s’y disait et je ne voulais pas y croire. Les choses sont plus faciles à assimiler lorsqu’on comprend que la science est muable. Ceci est dû non seulement aux avancées en connaissances et en moyens technologiques, mais aussi grâce aux millions que certaines industries sont prêtes à payer pour dissimuler des résultats de recherches. Allez, je plaisante (à moitié) pour ce dernier point 😉

graisses saturées

Les graisses saturées (acides gras saturés) : c’est quoi ?

Pendant des années nous avons diabolisé les graisses saturées en leur mettant sur leur dos bien gras qu’elles étaient responsables de maladies en tout genre, surtout celles liées au coeur. Pendant que le radar était pointé sur les graisses saturées, le sucre se pavanait tranquillement dans nos assiettes, à peine remarqué.

Les graisses saturées (on parle d’acides gras saturés) sont celles que l’on trouve naturellement dans la viande et les produits laitiers, principalement. On les trouve aussi dans l’huile de noix de coco et l’huile de palme. Ces acides gras saturés ont leur place dans notre alimentation, nous en avons besoin, à dose moins importante que les acides gras insaturés. Ce qui caractérise les acides gras saturés est le fait qu’ils se solidifient à température ambiante.

Des chercheurs ont compilé 72 recherches effectuées sur les acides gras saturés et leur corrélation aux maladies cardiovasculaires. Ils en concluent qu’aucune preuve convaincante n’a été trouvée dans ces 72 recherches. Gardons bien à l’esprit que s’il y a une industrie du sucre pour payer des chercheurs, il peut aussi y avoir une industrie du gras pour en payer d’autres…

graisses saturées

Sucres ajoutés ou graisses saturées : qui est mon ennemi ?

Par sucre ajouté j’entends le sucre le moins nutritif possible, le sucre blanc bien raffiné (qui contient un nutriment appelé sucrose) et quelques uns de ses dérivés, le miel de mauvaise qualité et le sirop d’agave inclus… Hé oui c’est un sucre raffiné. Plus généralement on peut compter tous les sucres ajoutés (sucre de coco, sirop d’érable, sucre complet…) même s’ils sont riches en nutriments.

Comme écrit un peu plus haut, aucune preuve convaincante n’a été trouvée liant la consommation de graisses saturées avec des maladies cardiovasculaires. Il semblerait y avoir un consensus tout de même, qui relève du bon sens finalement : l’excès est dangereux. Nous le savions tous. Mais lequel est le pire ? Le sucre ajouté semble-t-il, tout simplement parce qu’il est beaucoup plus facile d’en consommer à outrance que les graisses saturées.

graisses saturées

Conclusion

Comme pour beaucoup de choses, finalement, nous ne pourrons considérer le sucre et les acides gras saturés comme des ennemis que si nous en abusons. Dans tous les cas, le fait de manger principalement des ingrédients complets et naturels nous permet de rester hors de portée. Après tout, certains disent que la noix de coco est un super-aliment, n’est-ce pas ? Pourtant, cette dernière contient pas  mal d’acides gras saturés. Finalement, tout est question d’équilibre. Si vous mangez des steaks hachés tous les jours à tous les repas il faudra vous inquiéter autant que si vous mangez des pâtisseries trop régulièrement.

Tout, avec plaisir et mesure, ainsi qu’une bonne dose de fruits et de légumes frais, et vous êtes tranquilles.

 

 

 

4 commentaires sur « Graisses saturées, mythe ou réalité ? »

  1. Hello.
    Merci pour cet article bien explicite. Cependant, j’ai une petite question: est-il bon alors de consommer des produits ‘sans sucre ajouté’?

    1. Coucou Lexie ! Merci pour ton commentaire ! Il est préférable selon moi de consommer des aliments qui n’ont pas de sucre ajouté, en tout cas quand c’est possible ^^

      1. Merci pour la réponse.
        Je pense notamment aux compotes ‘sans sucre ajouté’, car j’en ai au frigo et j’en prends une tous les midi. :/

      2. C’est très bien ! Je t’aurais dit que ça l’était moins si c’était avec sucre ajoutés. Sans, c’est parfait !

Laisser un commentaire