Les aliments à calories négatives – mythe ou réalité ?

Avez-vous déjà entendu parler des calories négatives ? C’est cette idée originale qu’il y a des aliments qui, après digestion, nous coûtent des calories au lieu d’en apporter. L’idée derrière ce postulat est que l’énergie employée pour digérer l’ingrédient est supérieure à celle que nous apporte l’ingrédient en lui-même. Mathématiquement, c’est tout à fait valable mais, c’est une simplification

Photo issue du guide 5 jours pour rayonner

En effet si vous mangez un concombre, il y a des chances pour que votre corps brûle toutes les calories qu’il vous a apporté en le digérant… mais qui peut se contenter d’un concombre tout en restant en bonne santé ? Pour les personnes en surpoids, augmenter la dose de fruits et légumes est un excellent moyen de retrouver un poids normal, mais pour une personne dont le poids est moyen, il est inutile de se focaliser sur cela…

Même s’il est vrai que ces calories seront certainement brûlées, notre métabolisme joue un rôle très important et nous n’avons pas tous le même ! Certaines personnes seront plus à même de brûler des calories (cela se passe dans les intestins, les petites bactéries qui le peuplent déterminant les règles du jeu !).

Photo issue du Guide 5 jours pour rayonner

Notons surtout que les aliments aussi simples que le concombre, le céleri, ne demandent pas beaucoup d’énergie pour leur digestion, en comparaison à des aliments plus complets, et plus riches en protéines notamment (pois chiches, amandes, cacahuètes, pain, etc). En plus, c’est en mangeant constamment les mêmes ingrédients que l’on rend notre métabolisme paresseux et que l’on prend le risque par la suite de prendre du poids !

Si vous êtes en bonne santé alors continuez à manger varié, à vous faire plaisir ! Les calories sont un indicateur parmi tant d’autres et sont souvent traitres… mais ça, c’est un autre sujet que nous aborderons une prochaine fois 😉

X

Leave a Reply