Monodiète #5 : 3 jours plus tard

Promis c’est le dernier article que je rédige sur le sujet ! Il est important que vous ayez toutes les informations en main pour savoir si vous voulez vous lancer. Vous raconter l’histoire pendant, c’est utile, mais il faut aussi que vous sachiez à quoi vous attendre les jours qui suivent

Une surprise de taille

Après les 3 jours de monodiète, votre système digestif est différent, votre flore intestinale aussi. Il y a des chances pour que vous puissiez vous surprendre. Certaines envies habituelles ne seront plus. C’est le cas pour moi et le café. Ce phénomène est tout à fait incroyable. Je n’aurais pas cru qu’il serait si simple de se défaire de cette envie presque obsessionnelle qui m’envahissait chaque matin. Vous aussi vous pourriez avoir des surprises de ce genre.

En revanche d’autres petites habitudes ne disparaîtront pas. C’est mon cas avec le chocolat le soir devant la télé. Cette manie a eu vite fait de refaire son apparition. Après tout, on a le droit de se faire plaisir aussi. 

Et la digestion ?

Pour ce qui est de la digestion, je dois vous dire qu’il va falloir ménager votre appareil digestif le jour qui suit la monodiète. Le riz complet étant admis pour le jour +1, j’ai voulu m’en faire dès le matin version sucrée… mais pas de riz complet dans les placards ! Je me suis rabattue sur des flocons d’avoine en porridge et… je l’ai regretté. Le porridge reste lourd sur mon estomac le matin, en général, mais là, c’était quelque chose. Depuis, je ne mange plus de céréales le matin, que je remplace par des choses un peu plus digestes. Seuls les zoats passent encore à peu près maintenant !! Si vous êtes dans ce cas, d’ailleurs, faites moi signe en commentaire car je me demande si je suis la seule. 

Il faut que je sois honnête avec vous, je note des ballonnements importants. Je pense que c’est normal et qu’il faut un temps à notre appareil digestif de se réadapter. Ce phénomène dépendra de vous, de votre corps, de votre microbiote (en gros et en simplifié, votre flore intestinale).

Niveau énergie 

Après la monodiète, vous serez certainement beaucoup plus sensibles à vos sensations. C’est mon cas et j’ai remarqué des petites baisses d’énergie lors de la digestion. Il est tout à fait normal d’avoir ces petites baisses d’énergie. Disons que vous serez plus attentifs à ces dernières. À part ça, tout va bien, je me sens pleine d’énergie et je n’ai pas eu de courbatures particulières. 

Trop de sucre ?

Manger des pommes, ça veut dire manger beaucoup de sucres et très peu de protéines et de matières grasses. Ce n’est pas un mode de vie équilibré, nous en convenons. Cependant il s’agit de maintenir ce régime pendant 3 jours et non plusieurs semaines ou mois. Votre corps est donc capable d’y faire face. Votre corps est intelligent et a des réserves, que ce soit pour les graisses ou pour les acides aminés (qui sont les composants des protéines). 

La charge glycémique d’une pomme n’est pas choquante. Elle est un peu plus élevée dans une compote, de par la cuisson, mais vous n’en mangerez pas 3 bols en un repas. 

Image Salades Concombres

Les dangers de la monodiète

Pour une personne en bonne santé, ne suivant aucun traitement particulier et ayant une activité physique normale, la monodiète ne présente pas de danger. Il ne faudra pas maintenir d’activité physique pendant la monodiète, à part du yoga doux. En cas de doute, il est évidemment recommandé de consulter un médecin. Certains seront très ouverts, d’autres beaucoup moins.

Il est existe des cas pour lesquels la monodiète n’est pas une option recommandée. C’est le cas des personnes ayant un IMC bas, comme mentionné dans un article précédent. C’est aussi le cas des personnes qui souffrent de TCA. En effet, dans ce cas, la monodiète n’est PAS une solution car elle ne fera que renforcer une relation malsaine à l’alimentation. 

La monodiète peut aussi être dangereuse si vous avez un petit appétit. En effet, pour puiser une minimum d’énergie de votre alimentation, il va falloir en manger, des pommes ! Si votre appétit n’est pas au rendez-vous, une ou deux pommes par repas ne suffiront pas. Toute dépendra de votre métabolisme.

Au final, je recommande ? 

En résumé, je recommande la monodiète pour toute personne cherchant à donner des vacances à ses intestins. Attention, pour celles et ceux qui partent avec une optique perte de poids, il n’est pas recommandé de se lancer. Oui vous perdrez un tout petit peu de poids MAIS il s’agira d’eau et de muscle. Or, c’est bien la masse que l’on souhaite conserver. Vous avez à y gagner seulement si vous partez avec la bonne vision.  

Jus de pomme maison (au blender)

Ce jus de pomme est super simple et rapide à faire. Il vous suffira d’avoir un bon blender à disposition.

Je l’ai réalisé pour la première fois lors de ma monodiète. D’habitude, j’aime faire des jus avec plusieurs fruits. Mais le jus de pommes “classique” est tout aussi gourmand.

Les pommes sont une source extraordinaire d’antioxydants. Cependant, ce n’est pas dans le jus que l’on peut faire le plein d’antioxydants car ce dernier n’en contient que très peu comparé à une pomme entière. Pas de craintes, le jus de pommes apporte d’autres bienfaits 😉

Le jus de pommes vous apporte de nombreuses vitamines et vous aident donc à refaire le plein d’énergie. En plus, vous prenez soin de vos intestins car la pomme est très alcaline. Que demander de plus ?

Voici la recette qui met tout le monde d’accord à la maison !

Jus de pomme maison
Recipe Type: Boisson
Author: Tiphaine
Prep time:
Total time:
Serves: 1L
Ingredients
  • 14 pommes golden
  • 2 pommes granny
  • 500ml d’eau (car je l’ai trouvé trop sucré)
  • jus d’1 cirton
Instructions
  1. Rincez puis videz les pommes.
  2. Coupez les en quartier. Inutile de les éplucher.
  3. Placez les toutes dans votre blender (il se peut que vous ayez besoin de procéder en plusieurs fois selon la taille de la cuve). Versez l’eau et le citron.
  4. Mixez en augmentant progressivement la vitesse.
  5. Mixez à pleine vitesse. Au total, le processus doit durer environ 5 minutes.
  6. Ensuite, passez le jus dans une passoire en y mettant un bol ou pichet en dessous.
  7. Passez le à nouveau, dans une mousseline.
  8. Pressez bien la mousseline avec vos mains pour extraire tout le jus.
  9. Goutez et coupez avec de l’eau s’il est trop sucré à votre goût.
  10. Vous devriez en avoir à peu près 1l.
  11. Conservez au frais et consommez rapidement.

Gardez la chair pour en faire une compote ou mettre dans une tarte !

Monodiète #4 : Jour 3 – retour sur expérience

Voilà une sacré expérience qui se termine. 3 jour à ne manger que des pommes, et tout va très bien ! Je me sens légère et pleine d’énergie. Maintenant, il va falloir prévoir les prochains jours de façon intelligente. En effet, il n’est pas recommandé de passer à notre alimentation habituelle du jour au lendemain. On voit tout ça ensemble dans cet article.

Si vous avez manqué les épisodes précédents, je vous donne rendez-vous sur les articles en question :

  • Avant -> vous trouverez aussi les explications sur les bienfaits et les dangers
  • Jour 1
  • Jour 2

Vous trouverez aussi des recettes avec les jours 1 et 2 !

Retour sur l’expérience des 3 jours

Le jour 1 fut le plus compliqué, j’avais envie de tout sauf de pommes. Le jour 2 fut beaucoup plus facile. Et le jour 3… comme sur des roulettes !

Fatigue ? Non, aucune fatigue particulière à signaler !

Courbatures ? Oui, le dernier jour, j’ai ressenti quelques courbatures et faiblesses musculaires.

Faim ? Olala… oui j’ai eu faim, mais ce n’était pas une faim terrible et handicapante. Juste une faim qui donne envie d’un gros plat de…. compote !

Sommeil ? Vous risquez de très bien dormir si vous testez. Les jours 2 et 3, j’ai dormi comme un bébé. Incroyable.

Activité physique ? J’avoue avoir couru le jour 2.

J’ai eu tellement d’énergie le jour 2, que j’ai voulu aller me promener. Cette promenade s’est vite transformée en course à pied (de 20 minutes seulement). La force n’était pas au top, mais tout de même, ça m’a fait un bien fou.

Je ne recommande pas d’activité physique pendant la monodiète. Voyez comment vous vous sentez et honorez vos besoins.

Envie d’abandonner ? Oh, oui tellement de fois… Mais le fait d’avoir à mes côtés la super team pomme m’a permis de trouver de la motivation, et surtout, après avoir fait le jour 1, on se dit : je ne veux pas avoir fait tout ça pour rien, je m’accroche !

Lassitude ? Oui, le soir du jour 1 et la journée 2, malgré le regain d’énergie, c’est la lassitude qui s’est un peu installée. Du coup, pour le jour 3, je me suis motivée à refaire des chips de pomme et du bon jus maison. Jour 3, tout va bien.

A priori négatif

Je vous avoue que je voyais toujours la monodiète avec un oeil très méfiant et négatif. C’est tout simplement parce que les personnes que j’avais vu faire le faisaient dans une optique de perte de poids et dénaturaient totalement le but de la monodiète qui est de régénérer son corps.

Maintenant que je l’ai fait, je comprends ce que signifie régénérer son corps. Je me répète, mais s’il vous plaît, ne faites pas de monodiète pour perdre du poids. Si vous voulez perdre du poids, demandez vous déjà pourquoi. Ensuite, si vous en avez véritablement besoin, pour votre santé, trouvez une solution sur le long terme et qui ne viendra pas promouvoir une relation malsaine avec la nourriture.

Et après ?

Vous voilà en pleine forme et prêt(e) à reprendre une alimentation normale. Pour cela, je vous conseille vivement de faire cette transition en douceur.

  • jour +1 : des fruits et des légumes – du riz complet optionnel
  • jour +2 : des fruits, des légumes, des céréales complètes bio – un peu d’oléagineux
  • jour +3 : des fruits, des légumes, des céréales complètes et légumineuses bio, des oléagineux
  • jour +4 : retour à la normale

Petites astuces

  1. Ne comptez pas le nombre de pommes que vous mangez, écoutez votre faim
  2. Gardez vos horaires de repas habituels + snacks
  3. Buvez des infusions (surtout au thym !)
  4. Buvez de l’eau
  5. Consommez les pommes sous différentes formes : jus, compote, pomme au four, crue, en dés, râpée, en lamelles, chips…
  6. Soyez conscient que votre corps peut tenir et que beaucoup se joue au niveau du mental.

 

Monodiète #1 : le jour d’avant – préparation et précisions importantes sur la monodiète

C’est parti pour 3 jours de monodiète, avec 10 d’entre vous qui me suivez sur Instagram. L’aventure commence demain. Si vous voulez m’accompagner, alors faites le plein de pommes. Ce soir, je pars acheter quelques kilos de pommes bio.

pommes neo_11

La précision la plus importante

Je vous le disais déjà dans un article précédent : il n’y a pas de solution magique. Méfiez vous des détox, des produits qui vous permettent monts et merveille.

CE N’EST PAS UNE POMME QUI FAIT DETOX, C’EST VOTRE FOIE, VOS REINS… VOS ORGANES…

C’est la chose la plus importante à retenir ici.

Si vous avez l’habitude de me lire sur Insta, et même sur le blog, vous savez que je suis totalement contre ce genre de pratique. Je vous confirme que je suis totalement contre les détox, jeune et autres fantaisies qui nous promettent des Kilos en moins. En revanche, appréhender une détox, ou une monodiète comme quelque chose de positif pour notre corps, sans penser aux kilos, me semble être quelque chose de tout à fait positif et réalisable.

J’ai donc décidé de tester la monodiète, après avoir beaucoup lu sur le sujet lors de mes études de yoga (on y parlait aussi un peu de médecine chinoise et ayurveda).

pommes neo_1

Pourquoi faire une monodiète ?

Explication rapide : La monodiète est là pour vous aider à régénérer vos organes, votre flore intestinale. L’énergie que votre corps canalisée pour la digestion pourra être employée ailleurs.

Faire un monodiète implique d’être assez bien dans ses baskets et dans sa tête pour avoir envie de prendre soin de soi.

pommes neo_10

Clarifions

Il faut que vous le sachiez, et tant pis si je me répète : si votre objectif est de perdre du poids, je vous DÉCONSEILLE fortement les détox et monodiètes qui auront pour effet d’instaurer une relation malsaine avec la nourriture. La perte de poids est quelque chose qui se poursuit sur le long terme et doit être encadré. Pour cela, j’offre des consultations.

La monodiète est quelque chose de TEMPORAIRE, elle n’est pas là pour venir réguler votre appétit, ou d’imposer une structure rigide sur votre régime alimentaire long terme.

La monodiète n’est pas une SOLUTION rapide à des excès passés, c’est une petite parenthèse pendant laquelle vous prenez soin de votre corps, comme si vous partiez en thalasso.

La monodiète est à PROSCRIRE pour les personnes souffrant de TCA.

Elle ne doit pas durer plus de 4 jours. 

Je tiens à être très ferme sur ces points, il est important de partir avec la bonne vision en tête. Une monodiète doit être perçue comme tout l’inverse d’une punition.

pommes neo_5

Précautions

Manger léger les jours précédant la monodiète

Pensez à préparer votre corps en mangeant léger : légumes, fruits, et céréales complètes.

Faires des stocks et être créatif

Difficile de tenir 3 jours quand on est gourmand. Il est donc important de vous attendre à avoir des envies diverses et variées. Pour y pallier, le plus simple (selon moi) est de choisir la monodiète de pommes et de faire un gros stock de pommes en tous genres : granny, golden, pink lady etc. Ainsi, vous pourrez les préparer à votre guise : crues, en jus, en compote, en smoothie, en purée, au four…

Se recentrer sur soi

Dans de tels moments, il est important de vous recentrer sur vous et vos sensations. Comme lorsque vous pratiquez savasana en yoga (méditation à la fin d’une pratique), devenez observateur de votre corps et de vos sensations. Comme m’a dit Christel (@casse_tete_en_cuisine), diététicienne qui a l’habitude de pratiquer la monodiète, il est important de se séparer de tout jugement lorsque l’on suit une monodiète.

Voyez ces 3 jours comme des petites vacances pour vos intestins, et pour vous aussi. Occupez-vous !

J’ai déjà tout mon dispositif à crochet de prêt, tout plein de films à disposition, et 3 petites séances très très douces de yoga. Je vous avoue avoir hâte de commencer. Et vous, quelles seront vos activités pendant ces 3 jours ??

pommes neo_8

Résumé

  • faites le plein des ingrédients dont vous aurez besoin pour ne pas manquer (c’est le meilleur moyen d’abandonner)
  • soyez créatif et curieux
  • reposez vous
  • recentrez vous sur vos sensations
  • partez avec une idée positive en tête : vous faire du bien, prendre soin de vous, donner du repos à votre corps
  • attendez vous à des sensations inhabituelles et restez ouverts
  • soyez positifs : si c’était facile, la récompense ne serait pas aussi savoureuse, vous serez extrêmement fier de vous après ces 3 jours !
  • occupez-vous et profitez de ces 3 jours pour découvrir de nouvelles activités

C’est parti !!!