Monodiète #4 : Jour 3 – retour sur expérience

Voilà une sacré expérience qui se termine. 3 jour à ne manger que des pommes, et tout va très bien ! Je me sens légère et pleine d’énergie. Maintenant, il va falloir prévoir les prochains jours de façon intelligente. En effet, il n’est pas recommandé de passer à notre alimentation habituelle du jour au lendemain. On voit tout ça ensemble dans cet article.

Si vous avez manqué les épisodes précédents, je vous donne rendez-vous sur les articles en question :

  • Avant -> vous trouverez aussi les explications sur les bienfaits et les dangers
  • Jour 1
  • Jour 2

Vous trouverez aussi des recettes avec les jours 1 et 2 !

Retour sur l’expérience des 3 jours

Le jour 1 fut le plus compliqué, j’avais envie de tout sauf de pommes. Le jour 2 fut beaucoup plus facile. Et le jour 3… comme sur des roulettes !

Fatigue ? Non, aucune fatigue particulière à signaler !

Courbatures ? Oui, le dernier jour, j’ai ressenti quelques courbatures et faiblesses musculaires.

Faim ? Olala… oui j’ai eu faim, mais ce n’était pas une faim terrible et handicapante. Juste une faim qui donne envie d’un gros plat de…. compote !

Sommeil ? Vous risquez de très bien dormir si vous testez. Les jours 2 et 3, j’ai dormi comme un bébé. Incroyable.

Activité physique ? J’avoue avoir couru le jour 2.

J’ai eu tellement d’énergie le jour 2, que j’ai voulu aller me promener. Cette promenade s’est vite transformée en course à pied (de 20 minutes seulement). La force n’était pas au top, mais tout de même, ça m’a fait un bien fou.

Je ne recommande pas d’activité physique pendant la monodiète. Voyez comment vous vous sentez et honorez vos besoins.

Envie d’abandonner ? Oh, oui tellement de fois… Mais le fait d’avoir à mes côtés la super team pomme m’a permis de trouver de la motivation, et surtout, après avoir fait le jour 1, on se dit : je ne veux pas avoir fait tout ça pour rien, je m’accroche !

Lassitude ? Oui, le soir du jour 1 et la journée 2, malgré le regain d’énergie, c’est la lassitude qui s’est un peu installée. Du coup, pour le jour 3, je me suis motivée à refaire des chips de pomme et du bon jus maison. Jour 3, tout va bien.

A priori négatif

Je vous avoue que je voyais toujours la monodiète avec un oeil très méfiant et négatif. C’est tout simplement parce que les personnes que j’avais vu faire le faisaient dans une optique de perte de poids et dénaturaient totalement le but de la monodiète qui est de régénérer son corps.

Maintenant que je l’ai fait, je comprends ce que signifie régénérer son corps. Je me répète, mais s’il vous plaît, ne faites pas de monodiète pour perdre du poids. Si vous voulez perdre du poids, demandez vous déjà pourquoi. Ensuite, si vous en avez véritablement besoin, pour votre santé, trouvez une solution sur le long terme et qui ne viendra pas promouvoir une relation malsaine avec la nourriture.

Et après ?

Vous voilà en pleine forme et prêt(e) à reprendre une alimentation normale. Pour cela, je vous conseille vivement de faire cette transition en douceur.

  • jour +1 : des fruits et des légumes – du riz complet optionnel
  • jour +2 : des fruits, des légumes, des céréales complètes bio – un peu d’oléagineux
  • jour +3 : des fruits, des légumes, des céréales complètes et légumineuses bio, des oléagineux
  • jour +4 : retour à la normale

Petites astuces

  1. Ne comptez pas le nombre de pommes que vous mangez, écoutez votre faim
  2. Gardez vos horaires de repas habituels + snacks
  3. Buvez des infusions (surtout au thym !)
  4. Buvez de l’eau
  5. Consommez les pommes sous différentes formes : jus, compote, pomme au four, crue, en dés, râpée, en lamelles, chips…
  6. Soyez conscient que votre corps peut tenir et que beaucoup se joue au niveau du mental.

 

Buddha Bowl Sucré Salé et Sauce Cacahuètes 

Amateurs de beurre de cacahuètes bonsoir !

Voici une salade gourmande, complète et colorée. Comme pour beaucoup de salades, c’est aussi la sauce qui fait tout. 

Pas trop de bavardages aujourd’hui, la voici, la voilà, la recette tout bête de ce buddha bowl sucré salé.

Si vous souhaitez réaliser la fleur de mangue, vous pouvez descendre tout en bas de mon mur instagram ! L’une de mes premières publications !

C’est parti …

 

Ingrédients pour 1 personne :

– 30g de riz complet

– 30g de lentilles corail

– 4 radis

– 1/2 mangue

– 1/4 ananas

– 1 petite betterave

– 1 petite carotte

– 1 champignon de Paris

– 1/4 grenade

– 1 poignée d’épinards

– 2 cuillers à café de graines de courge

– 1/2 citron (optionnel)

Pour la sauce :

– 1 cuiller à soupe de beurre de cacahuètes 

– 1 cuiller à café de sauce tamari (ou sauce soja salée)

– 2 cuillers à café de vinaigre de riz

– 5 à 7 cuillers d’eau

– sel et poivre
Méthode :

Faites cuir lentilles et riz séparément pendant la durée indiquée sur le paquet.

(Environ 15 minutes chacuns) 

Lavez vos légumes. Epluchez les fruits.

Coupez les et disposez les comme vous le souhaitez. Pour l’aspect “buddha bowl” il vous suffit de les séparer.

Pour la sauce, placez la cuiller à soupe de beurre de cacahuètes dans un petit bol puis ajoutez le reste des ingrédients et mélangez.
Le tour est joué. Bon appétit;)

Pizza 

Les pizze sont certainement ma nourriture préférée, de tous les plats, sucré et salé. Cette recette est maintenant bien connue, mais je tenais à partager avec vous cette version, car j’ai eu droit à pas mal de déceptions avant de trouver la recette qui me plaisait !

Manger sans gluten signifie ne plus pouvoir apprécier le moelleux d’une bonne pâte à base de farine de blé. Il n’y a pas à dire, rien n’égale le gluten. En revanche, je me passe beaucoup plus facilement du fromage grâce aux très nombreuses alternatives végétales. 

La recette de fromage que je suis sur le point de vous donner est ma préférée. Vous pouvez en trouver pas mal sur le blog, mais celle-ci est l’une des meilleures, surtout pour un plat comme la pizza. 

Comme je vous le dit très souvent, les pâtes sans gluten sont difficiles à “dompter” et je n’aime pas les pâtes à pizza sans gluten “typiques” qui sont plus lourdes et plus grasses en général. 

Après beaucoup d’acharnement, je suis ravie de pouvoir enfin vous présenter la pâte qui m’a le plus convaincante que j’ai trouvée pour le moment. 

L’aventure ne s’arrête pas la, il y a aura d’autres tests !!!

En attendant, on y va pour cette petite recette !

******************************************************************

Ingrédients pour le pâte :

– 400g de fleurs de chou fleur

– 50g de flocons d’avoine

– 2 pincées de sel

– 1 cuiller à café d’origan séché

– 30g de graines de lin moulues

– 50ml d’eau

– 1 cuiller à soupe de levure maltée (optionnel)

Pour garnir :

– 1 brocoli

– 100g de concentré de tomate

– quelques feuilles d’épinards

bacon de carottes (optionnel)

– tomates séchées
Pour le faux-mage :

– “Pied” du chou fleur (100g)

– “Pied” du brocoli (100g)

– 3 cuillers à soupe de levure maltée

– 1 cuiller à soupe de fécule de maïs 

– 1/4 cuiller à café de sel
Méthode :

Préchauffez votre four à 180 degrés C.

Placez les flocons d’avoine dans votre blender et faites en une farine. Réservez.

Faites tremper le lin moulu dans les 50ml d’eau.

 Coupez le chou, de sorte à séparer les fleurs du pied. 

Passez le chou au blender pour en faire un “riz”.

Placez ce riz dans une casserole et recouvrez d’eau. Faites chauffer et laissez cuire après ebullition pendant environ 5 minutes. 

S’il reste de l’eau, assurez vous de bien essorer. 

Ajoutez ensuite tous les ingrédients de la pâte et mélangez bien. 

Etalez cette pate le plus finement possible sur une feuille de papier sulfurisé préalablement huilée ou sur une plaque silicone si vous avez. 

Assurez-vous qu’il n’y ait pas de trous car la pâte va rétrécir un peu au four et les trous vont se prononcer davantage.

Enfournez pendant 30 minutes environ (selon votre four, laissez même 40 minutes).

Pendant ce temps, préparez le fromage. 

Isolez le pied de votre brocoli, coupez le en petits morceaux et faites de même avec le pied de chou fleur. 

Recouvrez d’eau et faites bouillir pendant au moins 15 minutes (jusqu’à ce qu’ils deviennent très tendres).

Pendant ce temps, préparez le bacon de carottes si vous le souhaitez (recette ici).

Placez ensuite tous les ingrédients du fromage (à l’exception de la fécule de maïs) dans votre blender et mixez bien. 

Replacez dans la casserole. Délayez la fécule dans un tout petit peu d’eau et ajoutez. Placez sur le feu pendant 5 minutes environ, vous verrez le tout épaissir et devenir élastique. 

Sortez votre pâte du four. Elle doit être dorée et ne pas trop coller au papier. 

Etalez le concentré de tomates, ajoutez toutes les garnitures que vous souhaitez. A l’aide d’une cuiller à soupe, placez des cercles de fromage (comme si c’était de la mozza). Décorez comme vous le souhaitez. 

Enfournez pendant 10 minutes, ou jusqu’à ce que le fromage dore légèrement.

Votre pizza devra être décolée délicatement pour éviter de casser la pâte. 

 

Curry courge butternut

Bonjour,
Aujourd’hui je partage avec vous une recette très simple et rapide à réaliser. 

C’est idéal lorsque vous recevez une grande tablée et que vous n’êtes pas très inspiré !

Je vous conseille de faire rôtir la courge butternut au lieu de la faire frire avec le reste des ingrédients, ou de la faire bouillir. Sa texture et son gout sont assez différents selon la facon dont vous la cuisinez et ses saveurs paraissent plus puissantes lorsque vous la faites cuir au four.

C’est aussi une façon paresseuse de la préparer ! Pas besoin de l’éplucher ni de la couper en morceaux. 

Quant au lait de coco, je vous déconseille vivement d’utiliser les versions allégées. Vous vous retrouverez avec un mélange qui n’a pas autant de saveurs et qui est beaucoup plus liquide. 

Allons-y pour la recette !

Ingrédients pour 4 à 6 personnes :
-1 courge butternut

– 1 oignon rouge

– 1 échalote 

– 2 gousses d’ail

– 1 piment rouge

– 1 racine de curcuma

– 1 conserve de tomates (400g)

– 2 carottes de taille moyenne

– 2 cuillers à soupe d’huile d’olive

– 1 conserve de lait de coco (400ml)

– 1 conserve de haricots blancs (400g)

– 2 bonnes cuillers à café de poudre curry

– sel et poivre

– persil pour servir (optionnel)

Méthode :

Préchauffez votre four à 200 degrés C. Coupez votre courge en 4 et mettez la au four.
Pendant ce temps, hachez l’oignon, l’ail et l’échalote. Épluchez et coupez les carottes en rondelles. Enlevez les pépins du piment et coupez le très finement. 

Faites chauffer deux cuillers à soupe d’huile d’olive dans votre marmite et faites revenir le tout pendant environ 3 minutes.

Epluchez la racine de curcuma et râpez la au dessus de la marmite. Mélangez bien le tout et couvrez. Laissez mijoter 3 minutes.

Ajoutez ensuite la tomate, sel et poivre. Laissez mijoter. 

Au bout de 30 à 40 minutes, votre courge est prête. 

Sortez la du four et laissez la refroidir avant de retirer la chair à l’aide d’une cuiller. Faites en un purée (laissez quelques morceaux).

Ajoutez cela à votre marmite et laissez à nouveau mijoter 3 minutes. 

Enfin, ajoutez le lait de coco, les haricots blancs et le curry. Baissez le feu au minimum, couvrez et laissez mijoter le tout 10 minutes au moins. 
Hachez un peu de persil et parsemez dessus avant de servir.

Servez avec votre accompagnement préféré! Riz, quinoa, pomme de terre, patate douce…